R0012239.jpg
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Abonnement

La Pauline et Mathurin Méheut

La Pauline et Mathurin Méheut

Une visite au musée Mathurin Méheut mi-août et dans le foyer quelques cadres avec des photos de la Pauline et d’aquarelles de Mathurin Méheut. C’est quoi cette histoire ? En fait quand on examine le montage de plus près on voit que dans la photo principale il y a des gens habillés d’une manière un peu vieillotte et adoptant une attitude naturelle mais un peu posée. Puis on regarde la deuxième photo pour voir qu’il y a des choses qui manquent, qui ont été enlevées *! Et puis on voit que ce sont des imitations d’une aquarelle de Mathurin Méheut.

 

 Copie de DSC01161            Copie de DSC01159

 

Alors, le 16 juillet un petit groupe d’adultes et de jeunes les bras chargés de costumes de matelots d’antan et de tout un appareillage photographique attendait sur le quai des Terres Neuvas pour embarquer sur la Pauline. A l’abordage !! Voyons non, à l’apprentissage !! Et nous sommes partis pour un petit voyage dans la brume et vite fait chacun a trouvé sa place pour hisser le taillevent, se charger des écoutes de foc et de misaine, découvrir comment barrer pour tourner à bâbord ou tribord ou maintenir un cap et puis mystérieusement des caractères du passé se matérialisent dans la brume et prennent position sur le pont en regardant vers le lointain.

 

Des flashes et des poses adoptés par les figurants suivant certaines images en aquarelle de Mathurin Méheut ont été capturées en photo pour être travaillés plus tard en laboratoire. Par examen minutieux à travers l’optique d’un appareil photo les aquarelles ont divulgué certains de leurs secrets. Son séjour au Japon a peut-être été l’influence qui a amené Mathurin Méheut à représenter sa Bretagne avec tout le mouvement des vagues et toute la force des pêcheurs et paysans en si peu de lignes et couleurs.

 

Cette initiative pédagogique et ludique a été fort bien appréciée par tous les participants : nous de la Pauline, Elizabeth Even, responsable administrative du musée Mathurin Méheut, François Thomas et Serge Andrieux, artiste photographe (merci pour la permission de publier les images) de la Maison des Jeunes et de la Culture de Lamballe, et merci surtout aux jeunes qui se sont donnés à fond et nous ont illuminés par leur enthousiasme et leur travail assidu.

 

Vivement une expérience similaire !! David.

 

Ce projet est initié et financé par le Ministère de la Culture dans le cadre de l'opération "Les Portes du Temps".